Tableau : école de Van der Meulen "la haute et la basse ville de Boulogne sur mer et son  port". Collect. du Château-Musée de Boulogne sur mer. Copyright service photographique ville Boulogne s/m

AMIS DES MUSEES ET DE LA BIBLIOTHEQUE

  PROGRAMME DES CONFERENCES 2017-2018

ENTREE LIBRE

                                      

 

 

17 octobre 2017

 

Napoléon à Versailles

du premier consul a la légende

 

Bonaparte, en se faisant proclamer empereur, ne peut se désintéresser de Versailles, symbole de la monarchie d’Ancien Régime dont il se veut l’héritier. Mais il conserve une relation ambiguë avec le château, qu’il n’habitera pas, lui préférant les Trianons, comme s’il avait craint de réveiller le fantôme de Louis XVI. !

En présentant une grande partie de la collection napoléonienne des châteaux de Versailles et de Trianon, à Arras, le public pourra découvrir des peintures, des sculptures ainsi que des meubles et des objets d’arts commandés par le Premier Consul et l’Empereur pour ses résidences officielles.

 


7 novembre 2017

 

Beaudelaire

Les couleurs et les sons se répondent

1867 - 2017 : 150ème anniversaire de la disparition de Charles Baudelaire.

Bien qu'elle n'exclue pas l'oeuvre poétique de Baudelaire, la conférence s'intéressera surtout aux rapports qu'entretenait le poète avec les autres arts. C'est un aspect évidemment moins connu de sa production littéraire que celui de la critique d'art. Baudelaire fut un observateur attentif de la création des artistes de son temps, que ce soit en peinture ou en musique.

 On connaît son admiration irréfrénée pour Delacroix dont témoignent, entre autres, ses échanges épistolaires avec Théophile Gautier. Rendant compte, dans la presse, de ses visites aux Salons, il renouvelle un genre qui remonte à Diderot. Sa plume ne servit pas qu'à l'écriture puisque Baudelaire fut aussi, un temps, caricaturiste.


 

5 décembre 2017

 

Partir pour le Pacifique

Les collections océaniennes du musée de Boulogne

Pagaies cérémonielles, pendentifs de nacre, pirogues maories,...autant de "curios" qui nous invitent au voyage vers les Mers du Sud dans le sillage des grands navigateurs, mais aussi sur la trace de Boulonnais qui ont grandement participé à l'enrichissement des collections.

Un véritable cabinet de curiosités exotiques s'offre ainsi aujourd'hui à nos regards européens et nous permet de mieux appréhender ce monde océanien, dont l'éloignement géographique et culturel peut sembler encore bien sensible pour nombre d'entre nous.


9 janvier 2018

 

Art et pouvoir

Les mises en scène du pouvoir

 

Comment le pouvoir se met en image, en spectacle, en espace? !

Comment se construit-il un imaginaire? !

Et comment les artistes lui donnent forme dans la peinture, l'architecture, le décor et les jardins, jusqu'au cinéma? !

Une forme qui peut être critique, comme si les artistes percevaient les limitations de tout pouvoir temporel. !

Alors, qu'en est-il de Dieu et même du pouvoir créateur de l'artiste?

 


6 février 2018

 

Van Eyck

Au delà des Flandres jusqu'en Angleterre

 

L’exposition se développera à partir d’un tableau qui est l’un des plus énigmatiques de toute l’Histoire de l’Art : le fameux portrait des Epoux Arnolfini de Jan Van Eyck. Acquis par la National Gallery en 1842, ce chef-d’oeuvre va tellement influencer et inspirer les peintres anglais du mouvement préraphaélite Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), Sir John Everett Millais (1829-1896) et William Holman Hunt (1827-1882), que ces deniers en viendront à créer un nouvel univers pictural, proche du conte de fées, redonnant vie au monde médiéval et le chargeant de symboles.


13 mars 2018

 

Les derniers Romanov

 

1918 - 2018 : centenaire de la disparition de la famille impériale.

Cette conférence à caractère historique retrace les dernières années de la monarchie tsariste, de l'avènement de l'empereur Nicolas II, en 1894, à sa tragique disparition, en juillet 1918. Elle mettra en évidence l'arrière-plan socio-économique et les enchaînements de circonstances qui ont conduit à la révolution ou, plus exactement, aux trois révolutions (celle de 1905 et les deux de 1917) fatales au régime. Le contexte artistique n'en sera pas moins évoqué, qu'il s'agisse de la vie culturelle de Saint-Pétersbourg, de l'apparition d'une avant-garde d'artistes ou des réalisations de Fabergé, jusqu'au miraculeux sauvetage du patrimoine de la couronne en 1917.

 

 

 

 

 

Retour page accueil                                                                                                                                                          Haut de la page